Home / Actualité / 100% d’énergies renouvelables : le Portugal l’a fait

100% d’énergies renouvelables : le Portugal l’a fait

L’un des points clés de l’Union de l’énergie est l’accroissement des capacités renouvelables. Durant le mois de mars, le Portugal a gagné son pari en produisant davantage d’énergie renouvelable qu’il ne leur en faut. Pendant 139 heures (soit presque 6 jours), la consommation d’électricité portugaise a été entièrement assurée par les énergies renouvelables. Celles-ci ont même atteint l’équivalent de 103,6% de la consommation mensuelle électrique cumulée du Portugal.

Un record battu

Un dépassement de 100 % d’énergie renouvelable produit : voilà le résultat obtenu par le Portugal. En effet, le pays aurait produit plus d’énergie verte qu’il n’en a utilisée. Malheureusement, faute d’interconnexion avec les autres pays européens, le surplus d’énergie ne sera pas utilisé. S’il s’agit de l’un des points les plus importants de l’Union de l’énergie, le Portugal s’avère être particulièrement doué. En effet, il a maintes et maintes fois utilisé de la production propre dans le but de répondre à la quasi-totalité de ses besoins électriques. Les productions vertes en question sont principalement hydrauliques et éoliennes. Le gestionnaire du système de transmission affirme que la production d’électricité renouvelable a atteint les 4.812 GWh durant le mois de mars dernier. Cela fait bien plus que leurs besoins qui ne s’élèvent qu’à 4.647 GWh. L’équivalence est de 103,6 %, chiffre qui dépasse le record de 99,2 % de février 2014. Ce record est d’autant plus subjuguant que les renouvelables n’avaient fourni que 6 % de l’électricité portugaise.

Revoir les objectifs à la hausse

Claude Turmes, l’eurodéputé luxembourgeois Vert se félicite de ces impressionnants progrès. En effet, il s’agit selon lui de la preuve que l’Union européenne devrait placer la barre plus haute en termes d’objectifs de production d’énergie renouvelable. Pour le moment, cet objectif est fixé à 27 % d’ici 2030. Objectif que le Portugal compte bien dépasser. Les États membres, la Commission et le Parlement sont actuellement en pleines négociations à ce sujet. La requête des eurodéputés serait que cet objectif soit revu à la hausse. Ils souhaiteraient atteindre 35 % en 2030, notamment du fait que les prix de l’énergie propre ont grandement baissé. L’Exécutif et le Conseil ne semblent pas du même avis. Toutefois, grâce à la médiation de la Commission, un compromis de 30 % d’objectif pourrait être appliqué. L’ONG ZERO et l’Association Portugaise pour l’Énergie Renouvelable affirment que la production énergétique du mois de mars se traduit par un manque à émettre qui atteint tout de même les 1,8 million de tonnes de CO2. Cela signifie en gros une économie de 20 millions d’euros de quotas d’émissions.

Le Portugal énergiquement isolé

Encore une bonne nouvelle : le prix de l’électricité au Portugal est en baisse. En effet, il a chuté de 43,94 euros par MWh en mars 2017 à 39,75 euros par MWh pour 2018. Outre cela, les efforts portugais en matière de réduction d’émission de CO2 ont été couronnés de succès. Reste comme unique frein au développement : la place géographique du Portugal qui n’a que l’Espagne comme voisin. Cela signifie que le pays est énergétiquement isolé. En effet, les câbles électriques, qui permettent la circulation des surplus d’énergie verte, constituent un élément crucial pour assurer le marché de l’électricité en fonction de la demande. Pour le moment, les possibilités de stockage d’énergies sont encore insuffisantes, mais les organismes concernés tentent de trouver une solution à ce problème.

Check Also

Incendies Pedrógão Grande

L’Union Européenne aide le Portugal pour les incendies

Quand un État membre de l’Union européenne fait face à une catastrophe naturelle, l’UE l’aide …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *